35e édition du Festival Cinéma d’Alès – Itinérances – 17-26 mars 2017

Visuel :  Studio Graphème

35e Festival Cinéma d’Alès – Itinérances
Rendez-vous du 17 au 26 mars 2017

La rétrospective thématique Visiteurs

Chaque année, le Festival consacre environ un quart de sa programmation à une rétrospective qui mêle films de fiction et documentaires, longs métrages et courts métrages en essayant de balayer tous les genres, tous les pays et toutes les époques.

Visiteurs : individus ou éléments perturbant une situation de départ qui peut être décliné sous différents axes : intrus, invités, aliens, passagers, étrangers…
Vous pourrez y retrouver des films tels que Théorème de Pier Paolo Pasolini, Pour une poignée de dollars de Sergio Leone, Yojimbo d’Akira Kurosawa, Django de Sergio Corbucci, Toni de Jean Renoir, Le Havre d’Aki Kaurismäki, La Fille de Ryan de David Lean, Les Visiteurs du soir de Marcel Carné, Que la bête meure de Claude Chabrol, Le Journal d’une femme de chambre de Luis Buñuel…

Une sélection internationale de longs métrages inédits et en avant-première

Comme chaque année, découvrez une sélection internationale d’une cinquantaine de longs métrages inédits et en avant-première parmi lesquels Orpheline d’Arnaud des Pallières, Tunnel de Kim Seong-hoon, Massilia Sound System – Le film de Christian Philibert, Fiore de Claudio Giovannesi, La Vengeresse de Bill Plympton et Jim Lujan, The Net de Kim Ki-duk, En amont du fleuve de Marion Hänsel, Macadam Popcorn de Jean-Pierre Pozzi, Glory de Kristina Grozeva et Petar Valchanov, Adieu Mandalay de Midi Z, Elle s’appelle Alice Guy d’Emmanuelle Gaume, Magnus de Benjamin Ree, Mister Universo de Tizza Covi et Rainer Frimmel, À mon âge, je me cache encore pour fumer de Rayhana, King of the Belgians de Peter Brosens et Jessica Woodworth, We Are Never Alone de Petr Vaclav, Home de Fien Troch, Le Train de sel et de sucre de Licinio Azevedo, El Perdido de Christophe Farnarier, Tadmor de Monika Borgmann et Lokman Slim…

Des hommages

Carte blanche à Bertrand Burgalat

Après Chassol en 2016, c’est à Bertrand Burgalat que le Festival offre une carte blanche. Producteur, musicien, compositeur, fondateur du label Tricatel, arrangeur et chanteur français, il a composé bon nombre de musiques de films. Vous pourrez retrouver dans cette carte blanche des films tels que Les Yeux sans visage de Georges Franju, À la mémoire du Rock de François Reichenbach, Le Chant du Styrène d’Alain Resnais, Gaz de France de Benoît Forgeard…
Il donnera également un concert et une Master Class musique et cinéma.

Hommage à Edith Scob

Grande figure du cinéma comme du théâtre, Edith Scob reviendra sur son exceptionnelle carrière, depuis sa découverte à la fin des années cinquante dans Les Yeux sans visage de Georges Franju jusqu’au cinéma français le plus contemporain avec par exemple Holy Motors de Leos Carax.

Hommage à Olivier Gourmet

Le Festival rend hommage à ce comédien belge à la riche filmographie, de La Promesse des frères Dardenne, qui l’a révélé en 1996, jusqu’à l’avant-première de En amont du fleuve de Marion Hänsel.

Hommage à Esther Hoffenberg

Réalisatrice et productrice française de films documentaires, Esther Hoffenberg, déjà reçue à Alès en août au dernier Festival Ciné Eté, viendra présenter une intégrale de ses réalisations parmi lesquelles son dernier film en avant-première, Bernadette Lafont, et Dieu créa la femme libre et d’autres remarquables portraits de femmes (Violette Leduc, Les deux vies d’Eva, Discorama, signé Glaser…).

Carte blanche à Thomas Cailley

Réalisateur de deux films remarqués, le court métrage Paris-Shanghai et le long métrage Les Combattants récompensé de trois César en 2015 (également au programme de Lycéens et Apprentis au cinéma en Occitanie cette année), Thomas Cailley reviendra sur son parcours et fera partager ses coups de cœur de cinéaste cinéphile dans le cadre d’une excitante carte blanche.

Une programmation Jeune Public

Comme chaque année, une riche programmation jeune public à destination du public scolaire avec une sélection de films au plus proche de la programmation générale : avant-premières et inédits (Fiore de Claudio Giovannesi, Simon de Éric Martin et Emmanuel Caussé), le cinéma d’animation danois à l’honneur (Mini et les voleurs de miel de Jannik Hastrup, Mon tonton, ce tatoueur tatoué de Karla von Bengtson, Tout en haut du monde de Rémi Chayé, Vagabond – Programme de courts d’animation de l’école The Animation Workshop), la rétrospective thématique Visiteurs (La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit, Tomboy de Céline Sciamma, Le Havre d’Aki Kaurismäki, Morse de Tomas Alfredson)…

>>> Plus d’infos dans la rubrique Jeune Public

Un coup de Chapeau au cinéma d’animation danois

Des expositions

Fragments d’une guerre dessinée : La guerre de 14-18 vue par la BD

Pour faire écho au documentaire de Vincent Marie, Là où poussent les coquelicots, les musées d’Alès proposent, avec le Festival, d’éclairer la façon dont plusieurs artistes majeurs se réapproprient la documentation historique pour recréer un imaginaire graphique de la Première Guerre Mondiale. En faisant dialoguer dessins et archives, Tardi, Kris & Maël, David Vandermeulen, Charlie Adlard, Henrik Rehr, Delphine Priet Mahéo, Joe Sacco interrogent la représentation de l’Histoire.

>>> Du 17 mars au 18 juin 2017 – Musée du Colombier – Vernissage mercredi 15 mars 18h
Gratuit pour les groupes scolaires (réservation 04 66 86 30 40)
5€ l’entrée – Demi tarif pour les porteurs de Pass – Visites guidées pendant le Festival

Itinérances par Patrice Terraz – Portraits des invités du Festival

Bien sûr, il y a dans ces images le souvenir de près de trente années qui ont vu défiler, au Festival Cinéma d’Alès, des centaines de personnalités du cinéma, renommées, rares, prometteuses, étonnantes… Retrouvez ainsi les portraits de personnalités telles que Aki Kaurismäki, Jean-Pierre Marielle, Catherine Frot, Jean-Louis Trintignant, Bernadette Lafont, Sergi Lopez, Tony Gatlif, Patrice Leconte…

>>> Du 10 au 26 mars – Galerie du Lac gelé, Nîmes – Vernissage jeudi 9 mars 18h30 – Entrée libre

Renouer avec son image

Photographies de Thierry Augereau – 34 rencontres, 34 portraits, en partenariat avec l’association Raison de plus.
« La photographie n’est que regard et si ce regard est bienveillant il peut réparer au delà des mots »

>>> Du 17 au 26 mars – Médiathèque Alphonse Daudet – Vernissage samedi 18 mars – Entrée libre

Mais aussi :

« La Méditerranée dans un fauteuil », une programmation autour des cultures de la Méditerranée, composée avec un collectif d’associations, avec notamment Massilia Sound System – Le Film suivi d’un concert de Dancehall Balèti mercredi 22 mars,
ARTE Premières avec ARTE Actions Culturelles, des films en avant-première coproduits par la chaîne,
La compétition de courts métrages francophones,
Des séances handicaps sensoriels, adaptées pour les sourds, malentendants, aveugles et malvoyants : La Vache de Mohamed Hamidi, un film pour les scolaires vendredi 24 mars à 14h15 au Cratère, salle d’à côté (renseignements et inscription : catherine.auge@itinerances.org – 04 66 30 24 26) ainsi que des séances tout public le week-end,
Des séances à voir en famille,
Deux nuits du cinéma…

* Sous réserve de modifications

Téléchargez l’application mobile [ici]
Grâce à l’appli pour iPhone et Androïd (site mobile pour les autres) et à sa rubrique agenda, retrouvez toute la grille horaire avec les résumés de chaque film, ajoutez les séances de votre choix à l’agenda de votre Smartphone et géolocalisez les salles de projections…