Éducation à l'image

Le cinéma c’est l’art de l’enfance

Godard a déclaré un jour : « Le cinéma est l’enfance de l’art ».

Et si le cinéma était tout compte fait l’art de l’enfance ?

Un film doit se voir avec des yeux d’enfants, gourmands de formes, de couleurs et de bruits. La lumière s’éteint. Silences, cris, rires, pleurs…Émotion.

Nos bambins ont soif de connaissance, d’aventure, soif de s’abreuver à une source limpide qui procure un plaisir immédiat. Les images glissent sur la toile, émotionnent, émulsionnent, et perlent dans les cœurs. La vie jaillit, le rêve commence. Une fois initié, le petit d’homme en veut encore, plus, toujours…

Actions envers le Jeune Public

Le travail en direction du jeune public, c’est avant tout la transmission de la passion du cinéma sous forme d’actions concrètes.

Pendant le Festival

  • Une trentaine de films proposés de la maternelle au lycée au plus près de la programmation générale
  • 15 classes venues de toute la France accueillies en résidence.
  • 1 700 jeunes critiques, collégiens et lycéens, qui participent au concours Écrits sur l’Image arbitré par un jury de professionnels.
  • La rédaction du quotidien du Festival, Toute la ville en Parle assurée par un groupe de lycéens.
  • Des séances pour toute la famille, dont la séance surprise du mercredi après-midi suivie de son célèbre goûter !

Et tout au long de l’année

  • Des partenariats culturels avec les options cinéma et audiovisuel des lycées Jean-Baptiste Dumas d’Alès et Notre Dame de Mende.
  • L’animation et la coordination des dispositifs d’éducation à l’image École et Cinéma et Lycéens au Cinéma.
Lycéens au cinéma

Dispositif national, Lycéens au cinéma est mis en oeuvre en Languedoc-Roussillon dans le cadre de la convention de développement cinématographique et audiovisuel conclue entre l’État (CNC, DRAC) et la Région Languedoc-Roussillon

Lycéens au cinéma concerne les lycées d’enseignement général, professionnel publics et privés, les lycées agricoles et les CFA. Dans le cadre du temps scolaire, les lycéens assistent, en salle, à la projection d’un film par trimestre.

Les objectifs de cette opération sont de faire évoluer le regard porté par les lycéens sur des cinématographies méconnues, développer chez eux une approche critique de l’image animée, leur donner la capacité de cerner les enjeux d’un film. Au-delà de la démarche initiatique et éducative à la culture cinématographique, cette opération vise à donner envie à ce jeune public d’assister, pour eux-mêmes, à de nombreuses autres projections en salles.

Le programme, les contacts
>>>
www.lyceensaucinemalr.org

École et cinéma

École et Cinéma, les enfants du deuxième siècle propose aux enfants et aux enseignants des écoles primaires (de la grande section de maternelle au CM2) un programme de sensibilisation au cinéma incluant des projections en salle, un travail pédagogique d’accompagnement (dossier sur les films), des ateliers de pratique artistique, notamment sur le cinéma d’animation (de nombreux courts-métrages déjà réalisés) ainsi que des stages de formation pour l’ensemble des partenaires impliqués.

Ce programme se donne pour objectif principal la formation de l’enfant-spectateur par la découverte active de l’art cinématographique en salle, par le visionnement et l’étude d’œuvres du patrimoine et d’œuvres contemporaines. 

École et Cinéma, les enfants du deuxième siècle est un dispositif initié par le Centre National de la Cinématographie en collaboration avec la Délégation au développement et aux formations (D.D.F.), le Ministère de l’éducation Nationale (direction de l’enseignement scolaire), et les collectivités territoriales.

Le site du dispositif
>>>
www.ac-montpellier.fr

Contacts

Catherine AUGÉ
Responsable jeune public 

>>> catherine.auge@itinerances.org

Yvan TOURNIER
Service éducatif du Festival 

>>> service.educatif@itinerances.org
>>> www.se-itinerances.webnode.fr

Liens utiles

  • Le programme Jeune Public
    du 35e Festival Cinéma d’Alès – Itinérances
    >>> Télécharger

Les prix des concours
ouverts aux scolaires

Première Prise

Concours de film ouvert aux scolaires (écoles, collèges et lycées). L’objectif est de permettre aux élèves de s’approprier l’outil vidéo et de réaliser un film court sur un thème imposé. Le jury a sélectionné des films qui ont été diffusés pendant le Festival.

Catégorie école : Qui est là ? réalisé par les élèves de CP-CE1 de l’école de St Jean de Maruéjols
Catégorie collège (ex aequo) :
Les Trois petits élèves réalisé par la classe de 4eF du collège des Oliviers à Nîmes
C’est ça aussi réalisé par l’atelier de pratique artistique du collège Champagnat de Nouméa
Catégorie lycée : Le Passager réalisé par les classes arts visuels du lycée Joubert-Emilien Maillard d’Ancénis

Écrits sur l’Image

Concours de critique cinématographique pour collégiens et lycéens. À partir de l’analyse filmique, ce dispositif donne aux élèves quelques pistes de réflexion sur l’image et permet de travailler sur une expression écrite singulière : la critique d’une oeuvre.

6e → 1er Prix : Charlyne ATGER, Collège Bellevue, Alès / 2e Prix : Nina DANIEL, Collège Jean Racine, Alès / 3e Prix : Enzo HARNOIS, Collège Bellevue, Alès
5e → 1er Prix : Maëlis SESNIAK, Collège Bellevue, Alès / 2e Prix : Simon DE GOËR, Collège Bellevue, Alès / 3e Prix : Clémence LE LAN, Collège Bellevue, Alès
4e → 1er Prix : Lisa VALENTIN, Collège La Régordane, Génolhac / 2e Prix : Léa JOYARD, Collège Florian, Anduze / 3e Prix : Solène EROL, Collège André Chamson, Meyrueis
3e → 1er Prix : Alice LANGLOIS, Collège Emmanuel D’Alzon, Nîmes / 2e Prix : Zoé PASCAL, Collège Emmanuel D’Alzon, Nîmes / 3e Prix : Roxanne LAURENT-TAMANTI, Collège La Régordane, Génolhac
2de → 1er Prix : Alexy ALAUX, Lycée Feuillade, Lunel / 2e Prix : Marius BARBOT, Lycée Prévert, St Christol / 3e Prix : Léo-Paul JOSEPH, Lycée Jean Monnet, Montpellier
1re et Terminale → 1er Prix : Marie LOIZEAU Lycée Chaptal, Mende / 2e Prix : Virginia MIGLIORE, Lycée Cévenol, Alès / 3e Prix : Philéas REGIMBAUD Lycée Marie Durand, Rodilhan