41e Festival Cinéma d’Alès – Itinérances

Du 24 mars au 2 avril 2023

Photo : Pierre Salvadori © Tadeusz Paczula

L’avant-programme *

 Un prix Itinérances à Pierre Salvadori

En 2022, le Festival remettait le prix du 40e Festival à Tony Gatlif, compagnon de longue date du Festival qui partageait des valeurs communes autour de l’itinérance et surtout de ce que doit être le cinéma, un lieu de vie, de partage et d’échanges. L’énergie qui s’est exprimée au travers de ce prix nous a convaincu qu’il fallait continuer de célébrer ainsi les cinéastes que nous aimons, les artistes qui comptent, d’affirmer le cinéma que nous défendons depuis 40 ans.
Dorénavant, chaque année, le Festival Cinéma d’Alès remettra le Prix Itinérances à une personnalité du cinéma, symbole d’un cinéma populaire et exigeant, libre et engagé dans notre monde.
Le Prix Itinérances 2023 sera attribué à Pierre Salvadori.
Avec son dernier film en date, La Petite Bande , sorti en juillet 2022, Pierre Salvadori continue à porter son regard sur des personnages légèrement décalés, un brin marginaux et qui tentent par tous les moyens de s’en sortir. Une ligne de conduite qu’il tient dans toute sa filmographie, majoritairement des comédies, et ce depuis son premier court métrage Ménage (prix du public à Alès en 1993).
Avec une grande partie de sa filmographie, une masterclass, des films de son choix…

Des hommages et des cartes blanches
  • Massoumeh Lahidji (traductrice)
  • Delphine Schmit (productrice)
Du court au long : Jimmy Laporal Trésor

Cette nouvelle section permet de suive le travail de cinéastes qui viennent de réaliser un premier long métrage après avoir fait des courts métrages remarqués.
En 2023, notre attention se portera sur le travail de Jimmy Laporal-Trésor, Grand Prix de la compétition de courts métrages du 40e Festival Cinéma d’Alès – Itinérances avec Soldat noir et dont le premier long métrage Les Rascals est sorti en janvier 2023.

Des avant-premières, des inédits et des rééditions

Une sélection internationale de long métrages pas encore sortis en salle ou de classiques restaurés.

La rétrospective thématique La nuit.

Du crépuscule à l’aube, de l’ombre à la lumière, la thématique de cette année fera la part belle à cet intervalle merveilleux où rêves et ténèbres se fiancent. La rétrospective se déploiera autour d’une trentaine de films de fiction, documentaires ou d’animation explorant les genres, les époques et des cinéastes. Parmi les titres envisageables dans cet ensemble thématique on trouve des films aussi différents que Dracula de Francis Ford Coppola (1992), Millenium mambo de Hou Hsiao-hsien (2001), Les Contes de la nuit de Michel Ocelot (2011), La Fièvre du samedi soir de John Badham (1977), La Nuit du chasseur de Charles Laughton (1955), Les Nuits de Cabiria de Federico Fellini (1957), La Nuit nous appartient de James Gray (2007), Ma nuit chez Maud d’Éric Rohmer(1969), Nostalgie de la lumière de Patricio Guzmàn (2010) ou encore La Ronde de Max Ophüls (1950).

La compétition de courts métrages francophones.
Rendez-vous avec ARTE (avant-premières, rencontres…)
Des films pour toute la famille.

Les week-ends et le mercredi (avec goûter), ainsi qu’une programmation pour les scolaires en semaine.

Des séances scolaires.

>>> Téléchargez le programme des séances jeune public
>>> Inscrivez vos classes dès maintenant

La Méditerranée dans un fauteuil

Une programmation de films de fiction ou documentaire autour des cultures de la Méditerranée, composée en collaboration avec un collectif d’associations.

Des séances handicaps sensoriels

Adaptées aux sourds, malentendants, aveugles et malvoyants.

Des masterclass, des rencontres avec de nombreux invités, des expositions, des ateliers, des concerts, des nuits de cinéma et d’autres événements à venir…

* sous réserve de modifications