Festival Ciné Été

Rendez-vous du 22 au 26 août 2016 pour le 4e Festival Ciné Été

Pour la 4e année consécutive aura lieu le Festival Ciné Été, un partenariat entre Alès Agglomération, le Festival Cinéma d’Alès – Itinérances et Cineplanet. Au programme : des films en avant-première, des séances en plein air, des rencontres avec les réalisateurs, des surprises…

  • 6 avant-premières à Cineplanet à Alès les 22 et 23 août, dont 2 pour les enfants et leurs parents       
  • 3 projections en plein air, gratuites, pour toute la famille à Lézan mercredi 24 août, Saint-Jean-du-Gard jeudi 25 août, Vézénobres vendredi 26 août

Avant-premières à Cineplanet : Tarif unique  5 € (Sauf pour Bernadette Lafont… : séance offerte)
Places en vente à partir du 10 août aux horaires d’ouverture du cinéma
Séances en plein air gratuites

>> Téléchargez le programme

La programmation

Lundi 22 août
19h – Cineplanet

Bernadette Lafont, et Dieu créa la femme libre
Sélection officielle Cannes Classics, Festival de Cannes 2016

Séance offerte
En collaboration avec ARTE Actions Culturelles

En présence d’Esther Hoffenberg et d’Anna Medveczky-Lafont*

 

Documentaire, avant-première
France, 2016, 1h05
Réalisation : Esther Hoffenberg

Une traversée en compagnie de Bernadette Lafont, l’actrice la plus atypique du cinéma français. De la pin-up nature, modèle de liberté sexuelle révélée par la Nouvelle Vague à la mamie dealeuse du film Paulette en passant par La Fiancée du Pirate et Les Stances à Sophie, rôles emblématiques du féminisme joyeux des années soixante-dix, le film balaie sa vie et son parcours artistique étourdissant.

Ses petites-filles, Anna, Juliette et Solène, reparcourent les rêves de Bernadette dans la maison ancestrale des Cévennes où elles ont grandi, comme elle.

Bernadette Lafont, et Dieu créa la femme libre est un documentaire si riche qu’il génère des envies de danse, d’évasion, de penser le monde les bras ouverts et les pieds nus dans l’herbe. Une marrante et prenante prise de conscience et de libertés. Arte.tv

>> Interview d’Esther Hoffenberg

 

Lundi 22 août
21h30 – Cineplanet

Victoria
Semaine de la critique, Festival de Cannes 2016

Tarif : 5€

 

Avant-première, sortie le 14 septembre 2016
France, 2016, 1h37
Réalisation : Justine Triet
Interprétation : Virginie Efira, Vincent Lacoste, Melvil Poupaud

Victoria Spick, avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle retrouve son ami Vincent ainsi que Sam, ex-dealer qu’elle a sorti d’affaire. Le lendemain, Vincent est accusé de tentative de meurtre par sa compagne. Victoria accepte à contrecœur de le défendre tandis qu’elle embauche Sam comme jeune homme au pair.
Le début d’une série de cataclysmes pour Victoria…
Dans ces remuantes décompressions, entre déprime et euphorie, soudaine profondeur et fantaisie tous azimuts, Victoria déploie toute sa grâce. Une grâce évidemment inextricable de celle de son interprète royale, Virginie Efira, (…)  qui est ici regardée et portée comme jamais, enfin éblouissante. Les Inrockuptibles

>> Extraits du film

Mardi 23 août
10h – Cineplanet

La Chouette, entre veille et sommeil

Programme de cinq courts métrages,
à partir de 3 ans

Tarif : 5€

 

Avant-première, sortie le 19 octobre 2016
France/Belgique, 2016, 40 min
Réalisation : Arnaud Demuynck, Frits Standaert, Samuel Guénolé, Clémentine Robach, Pascale Hecquet

Laissez-vous bercer par ces étonnantes histoires à la frontière du rêve et de la réalité. Vie nocturne entre voisins, bisou du soir, vision onirique… autant de thématiques qui toucheront les enfants comme les parents.

Parce que les enfants ont droit à leur cinéma d’auteur, La Chouette du cinéma est partie à la recherche de cinéastes heureux de s’adresser au jeune public. L’écriture pour nos « bouts de choux » est un art délicat. Humour, poésie, simplicité, fraîcheur s’allient à la recherche de sens et de plaisir. Arnaud Demuynck, producteur et réalisateur

>> Teaser

 

Mardi 23 août
14h15 – Cineplanet

Jamais contente

A partir de 8 ans
Adaptation du roman Le Journal d’Aurore de Marie Desplechin

Tarif : 5€

 

Avant-première, sortie le 11 janvier 2017
France, 2016, 1h29
Réalisation : Emilie Deleuze
Interprétation : Léna Magnien, Patricia Mazuy, Philippe Duquesne, Catherine Hiegel, Alex Lutz

Mon père est atroce, ma mère est atroce, mes sœurs aussi, et moi je suis la pire de tous. En plus, je m’appelle Aurore. Les profs me haïssent, j’avais une copine mais j’en ai plus, et mes parents rêvent de m’expédier en pension pour se débarrasser de moi. Je pourrais me réfugier dans mon groupe de rock, si seulement ils ne voulaient pas m’obliger à chanter devant des gens. À ce point-là de détestation, on devrait me filer une médaille. Franchement, quelle fille de treize ans est aussi atrocement malheureuse que moi ?

Ce portrait d’une gamine de treize ans vive et boudeuse, une sorte de Zazie contemporaine, qui se trouve moche mais qui ne l’est vraiment pas quand elle cesse (parfois) de faire la tête, trouve un ton incroyablement juste, aussi bien du côté des parents que des enfants. Télérama

>> Extraits du film

Mardi 23 août
19h – Cineplanet

Le Ciel attendra

En présence de Marie-Castille Mention-Schaar*

Tarif : 5€

 

Avant-première, sortie le 5 octobre 2016
France, 2016
Réalisation : Marie-Castille Mention-Schaar
Interprétation : Sandrine Bonnaire, Noémie Merlant, Clotilde Courau, Naomi Amarger, Zinedine Soualem, Yvan Attal

Après Les Héritiers, un nouveau film bouleversant d’une réalisatrice qui a su aborder un sujet grave avec une immense sensibilité et de grands comédiens.
Sonia, dix-sept ans, a failli commettre l’irréparable pour « garantir » à sa famille une place au paradis. Mélanie, seize ans, vit avec sa mère, aime l’école et ses copines, joue du violoncelle et veut changer le monde. Elle tombe amoureuse d’un « prince » sur internet. Elles pourraient s’appeler Anaïs, Manon, Leila ou Clara, et comme elles, croiser un jour la route de l’embrigadement… Pourraient-elles en revenir ?

(…) la réalisatrice s’attache à étudier les changements psychologiques des adolescentes que les événements extérieurs, tel qu’Internet, peuvent entraîner vers le pire comme le meilleur. Le Parisien.

>> Le site du film

Mardi 23 août
21h30 – Cineplanet

Fleur de tonnerre
Adaptation du roman Fleur de Tonnerre de Jean Teulé, éditions Julliard

En présence de Stéphanie Pillonca-Kervern* 

Tarif : 5€

 

Avant-première
France, 2015, 1h30
Réalisation : Stéphanie Pillonca-Kervern
Interprétation : Déborah François, Benjamin Biolay, Jonathan Zaccaï, Miossec, Jean-Claude Drouot, Feodor Atkine

Après deux remarquables documentaires présentés à Itinérances, (Je marcherai jusqu’à la mer et Un amour absolu), la réalisatrice signe un magnifique premier long métrage de fiction adapté de l’écrivain Jean Teulé et coécrit par Gustave Kervern.
En 1800, la Bretagne est à genoux, accablée par le régime en place et par le clergé omnipotent. Elle se meurt dans un marasme économique qui n’en finit pas et au milieu de cela, une fillette en souffrance pousse, tant bien que mal. Cette fillette c’est « Fleur de Tonnerre », une enfant isolée, malmenée par la vie et bercée par le morbide. Elle en deviendra la plus grande « serial killer » que la terre ait jamais portée et sèmera la mort, peut-être juste pour être regardée et aimée.

>> Coulisses du tournage

Mercredi 24 août
À la tombée de la nuit (vers 21h30)
Lézan – Parc du Château

La Belle équipe

Gratuit

 

France, 1936, 1h35
Réalisation : Julien Duvivier
Interprétation : Jean Gabin, Charles Vanel, Viviane Romance et Raymond Aimos

Cinq ouvriers chômeurs parisiens, Jean, Charles, Raymond, Jacques et Mario, un étranger menacé d’expulsion, gagnent le gros lot de la loterie nationale. Jean a l’idée de placer cet argent en commun, dans l’achat d’un vieux lavoir de banlieue en ruine, qu’ils transformeront en riante guinguette dont ils seront les copropriétaires. Ils s’attellent à la besogne avec confiance. Mais la solidarité du groupe est fragile… Le destin s’acharne sur eux. Bientôt, il ne reste plus de la joyeuse équipe que Charles et Jean qui sont amoureux de la même femme, Gina….

S’il ne fallait choisir qu’une fiction pour caractériser l’esprit de 1936, ce serait probablement La Belle Équipe de Duvivier dont chaque plan est empreint de l’esprit qui régnait alors : la liberté et la fraternité. In The Mood For Cinema

>> Bande annonce

Jeudi 25 août
À la tombée de la nuit (vers 21h30)
Saint Jean du Gard – Place Carnot

Microbe et Gasoil

Gratuit

 

France, 2015, 1h43
Réalisation : Michel Gondry
Interprétation : Ange Dargent, Théophile Baquet, Audrey Tautou

Microbe est un enfant timide, souvent plongé dans ses dessins. Gasoil, garçon inventif et déluré, est parachuté en cours d’année dans sa classe. Immédiatement une amitié profonde se noue entre eux. Alors que les grandes vacances approchent, les deux amis n’ont aucune envie de passer deux mois avec leur famille. À l’aide d’un moteur de tondeuse et de quelques planches de bois, ils se mettent à fabriquer leur propre « voiture » et partent à l’aventure sur les routes de France…

Gondry signe l’un de ses films les plus personnels. (…) il célèbre aussi le pouvoir de l’imagination et l’impérieuse urgence de donner corps à ses rêves. Une réussite. Le Journal du Dimanche

>> Bande annonce

Vendredi 26 août
À la tombée de la nuit (vers 21h30)
Vézénobres – Champ de foire

Les Femmes du 6e étage

Gratuit

 

France, 2011, 1h46
Réalisation : Philippe Le Guay
Interprétation : Fabrice Luchini, Sandrine Kiberlain, Natalia Verbeke, Carmen Maura

Paris, années 60. Jean-Louis Joubert, agent de change rigoureux et père de famille « coincé », découvre qu’une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit au sixième étage de son immeuble bourgeois haussmannien. Maria, la jeune femme qui travaille sous son toit, lui fait découvrir un univers exubérant et folklorique à l’opposé des manières et de l’austérité de son milieu. Touché par ces femmes pleines de vie, il se laisse aller et goûte avec émotion aux plaisirs simples pour la première fois. Mais peut-on vraiment changer de vie à quarante-cinq ans ?
Le Guay se joue d’un certain idéal (l’amour qui dynamite les frontières de classes) avec une grande finesse. Sous la comédie utopique couve un mélodrame social évitant presque miraculeusement les écueils qui se présentent à lui. Les Cahiers du Cinéma

>> Bande annonce

*Sous réserve

Téléchargez l’application mobile [ici]
Grâce à l’appli pour iPhone et Androïd (site mobile pour les autres), retrouvez toutes les infos et la grille horaire du Festival Ciné Été avec les résumés de chaque film, ajoutez les séances de votre choix à l’agenda de votre Smartphone, géolocalisez les lieux de projections…

Les éditions précédentes

3e Festival Ciné Été – Du 24 au 28 août 2015

Des avant-premières au cinéma Les Arcades d’Alès :

Lundi 24 août : Phantom Boy d’Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli – Asphalte de Samuel Benchetrit en sa présence – Le Tout nouveau testament de Jaco Van Dormael
Mardi 25 août : Fatima de Philippe Faucon en sa présence – Youth de Paolo Sorrentino

Des films en plein air dans les communes d’Alès Agglomération :

Mercredi 26 août – Brouzet-les-Alès : Camille redouble de Noémie Lvovsky
Jeudi 27 août – Mons : Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne
Vendredi 28 août – Anduze : Cinema Paradiso de Guisseppe Tornatore

2e Festival Ciné Été – Du 26 au 29 août 2014

Des avant-premières au cinéma Les Arcades d’Alès :

Mardi 26 août : Pride de Matthew Warchus – Geronimo de Tony Gatlif, en présence du réalisateur et de Delphine Mantoulet
Mercredi 27 août : Hippocrate de Thomas Lilti

Des films en plein air à Alès et dans les communes de l’Agglomération :

Mercredi 27 août – Jardin du Bosquet, Alès : La Vie de château de Jean-Paul Rappeneau
Jeudi 28 août – Euzet : Dédicace de Bernadette Lafont, une vie de cinéma par Bernard bastide – Les Mistons de François Truffaut suivi de Paulette de Jérôme Enrico en sa présence
Vendredi 29 août – Anduze : Les Camisards de René Allio présenté par Alexandra Lamy

1er Festival Ciné Été – Du 29 au 31 août 2013

À Alès, avec des avant-premières au cinéma Les Arcades et des films en plein air place des Martyrs de la Résistance :

Jeudi 29 août – Les Arcades : Attila Marcel de Sylvain Chomet, en présence de Sylvain Chomet, Guillaume Gouix et Claudie Ossard
Jeudi 29 août – Plein air : Le Quepa Sur La Vilni ! de Yann Le Quellec suivi de Jour de fête de Jacques Tati

Vendredi 30 août – Les Arcades : Henri de Yolande Moreau
Vendredi 30 août – Plein air : Plein soleil de René Clément

Samedi 31 août – Les Arcades : Twenty Feet From Stardom de Morgan Neville
Samedi 31 août – Plein air : L’Homme de Rio de Philippe de Broca